Lorca tire son épingle du jeu grâce à la diversification et aux filières

Le 8 décembre, Lorca organisait une conférence de presse pour dresser le bilan de la campagne 2021/2022. Les résultats sont au rendez-vous : malgré les difficultés de la filière, l’élevage sous label qualité de Lorca résiste. Les pôles Matériaux et énergies ainsi que Jardinerie sont en croissance, et la coopérative compte se développer sur le numérique.
Lorca
Philippe Dessertenne, directeur général et Christian Sondag, président de Lorca. © Lorca
Malgré une moisson compliquée, l’exercice 2021/2022 de Lorca se révèle être encourageant. Les chiffres d’affaires sont en hausse, en raison de l’inflation, mais aussi des bonnes stratégies déployées par la coopérative. Le chiffre d'affaires du pôle élevage est passé de 30,5 M€ à 34,7 M€, principalement en raison de la hausse du prix des bovins, alors que le nombre de bêtes a plutôt tendance à diminuer. La coopérative a tout de même lancé une nouvelle filière de valorisation des veaux croisés laitiers, qui habituellement sont engraissés dans l’Ouest de la France ou dans la péninsule ibérique. « Dans un contexte…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil