« L’ozone est une possible alternative aux pesticides », Frédéric Violleau, Purpan

Belchim Crop Protection et l’école d’ingénieurs de Purpan financent une thèse pour tester l’efficacité de l’ozone dans la lutte contre les bioagresseurs des cultures. Si les résultats ont prouvé l’intérêt de la molécule en milieu clos, les ingénieurs doivent adapter son usage pour des milieux ouverts. Explications avec Frédéric Violleau, directeur adjoint de la recherche à l’école d’ingénieurs de Purpan.
L’école d’ingénieurs de Purpan teste l’efficacité de l’ozone comme alternative aux produits phytosanitaires. La molécule présente un pouvoir oxydant supérieur à celui du chlore et son efficacité en milieu clos pour des applications en désinfection est déjà prouvée. Quid de l’agriculture ?

Oxydation des parois des bioagresseurs

« Nous avons démontré que l’ozone oxyde les parois des bioagresseurs ce qui conduit à leur mort. D’autres phénomènes comme la stimulation des défenses naturelles des plantes sont également à envisager mais n’ont jamais à notre connaissance été mis en évidence », explique Frédéric Violleau, directeur adjoint de la recherche à l’école d’ingénieurs de Purpan. Toutefois,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

Démonstrateurs territoriaux des transitions, sept premiers lauréats annoncés

7 décembre 2022
Lancé dans le cadre de France 2030 en toute fin d'année 2021, l'appel à manifestation d'intérêt « Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires » dispose d'un budget de 152 M€. Il doit permettre d'accompagner entre 15 et 30 projets. Sept premiers lauréats ont...

Rize lève 3 M€ et lance une nouvelle plateforme carbone

7 décembre 2022
Elle avait été la première à déposer, en novembre 2021, auprès du ministère de la Transition écologique, un projet de label bas carbone en grandes cultures. Un an plus tard, la start-up Rize a annoncé, le 7 décembre 2022, avoir levé 3 M€ auprès du fonds L'Oréal pour la...