Lubrizol, trois exploitants de sites agroalimentaires concernés par le dispositif « vigilance renforcée »

Le 1er juillet 2021, le ministère de la Transition écologique a lancé le dispositif de « vigilance renforcée » sur 13 sites industriels appartenant à six exploitants, dont la moitié sont des acteurs de l’agroalimentaire, comme Yara ou Tereos, suite aux incendies de Lubrizol. Ils devront respecter un plan de mise en conformité progressif.
rejet eau ; eaux industrielles ; eaux usées
Plusieurs exploitants de sites industriels doivent améliorer leur gestion de l'eau. © Le centre d'information sur l'eau
Le ministère de la Transition écologique a annoncé la mise en place d’un dispositif de « vigilance renforcée », en vigueur depuis le 1er juillet 2021. L’objectif de la démarche est de renforcer les mesures de prévention des risques sur les sites industriels, après les incendies de Lubrizol et de Normandie Logistique. « Si la sécurité des sites industriels en France est globalement satisfaisante, il y a des sites qui font l'objet d’incidents réguliers ou de non-conformité récurrente » a indiqué une source du ministère. 13 sites industriels, appartenant à six exploitants, ont été identifiés par les…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil