L’UE compte sur le biométhane pour remplacer le gaz russe

Pour réduire la dépendance européenne au gaz russe, la Commission européenne envisage de mettre sur pied un plan d'ici à l'été : RePowerUE. Parmi les leviers envisagés : stimuler la production de biométhane au sein de UE.
agripower ; méthanisation ; gaz russe
Comment réduire la dépendance européenne vis-à-vis du gaz russe ? La crise actuelle incite Bruxelles à se poser la question. Une communication publiée le 8 mars présente « une ébauche de plan », intitulée RePowerUE. Elle liste une série de leviers à activer pour que l'UE produise davantage d'énergie en son sein. Bruxelles espère concrétiser ce plan en coopération avec les États membres, d'ici l'été.

Remplacer une partie du gaz russe dès 2022

Si l'objectif premier est de réduire la dépendance de l'UE au gaz russe dès cette année, RePowerUE voit plus loin et donne un cap…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil