L’UFS s’inquiète de la production de semences en Ukraine

Claude Tabel, le président de l’UFS, fait le point sur l’activité des entreprises semencières présentes en Ukraine, un peu plus d’un mois après le début de la guerre. La situation reste préoccupante pour les semences de base, destinées aux agriculteurs multiplicateurs. Cette pénurie à venir pose la question de la place de la France pour combler ce manque. L’UFS demande au gouvernement des directives claires, à l’heure où la production de semences en France connait des tensions.
Russie ; claude tabel ; ufs
Alors que l’acheminent des semences dans les exploitations reste compliqué en Ukraine, Claude Tabel, le président de l’UFS, l’Union française des semenciers, estimait, lors d’un point presse du 14 avril, que près de 60 % des graines de maïs sont désormais arrivées à destination. « Ce chiffre serait même de 90 % pour le tournesol, précise-t-il. Mais bien évidemment, la question centrale reste la faisabilité des semis. »

Inquiétude sur la production de semences en Ukraine

La situation reste également préoccupante pour les semences de base, destinées aux agriculteurs multiplicateurs. « À date, si 70 % des semences de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Yildirim reprend la participation de Rosier, dont Borealis se sépare

30 septembre 2022
Après la vente de son activité azote, qui devrait être cédée à Agrofert pour 810 M€, Borealis se sépare de sa filiale d'engrais minéraux, Rosier. La firme autrichienne a annoncé vendre sa participation de 98,09 %  au groupe turc Yildirim. Les deux groupes ont dévoilé le 26 septembre...