L’usage domestique de blé tendre en baisse

Les effets de la crise de la Covid-19 se ressentent dans les prévisions de bilan céréales de FranceAgriMer, en particulier sur les utilisations domestiques. A l’export, les pays tiers restent un débouché dynamique, et ce, malgré le faible disponible.
Christophe Deliere
FranceAgriMer a pu affiner ses prévisions de bilan céréales après avoir reçu les premières déclarations d’utilisation des opérateurs du marché intérieur pour les quatre premiers mois de campagne, de juillet à octobre. « Nous aurions pu nous attendre à des mises en œuvre identiques par rapport à l’an dernier, mais non », constate Marion Duval, adjointe au chef de l’unité grains et sucre de FranceAgriMer, en conférence de presse à l’issue du conseil spécialisé grandes cultures le 10 décembre. En cause, principalement la crise de la Covid-19 qui a pesé sur les industries de transformation. Du côté du blé tendre,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil

Un nouveau directeur à la tête de Perriol-Jeudy

23 septembre 2021
Bruno Piquandet a pris la tête du négoce de pommes de terre Perriol-Jeudy le 1er juillet. Créée en 2017, par la fusion de l’activité plants de pommes de terre de Jeudy SAS et de Perriol SAS, cette structure fournit les professionnels et les amateurs en plants de pommes de terre et bulbes...