Maïs : une campagne 2018 honorable

Entre les trombes d’eau de l’automne et du printemps, et la sécheresse de cet été, la récolte française 2018 de maïs grain s’avère finalement plutôt bonne. La production nationale devrait atteindre 11,8 Mt, contre 13,4 Mt l’an dernier, et le rendement moyen devrait s’établir à 93,2 q/ha. « Les rendements ont été très hétérogènes : très bons en maïs irrigué, proches des records, grâce à une luminosité exceptionnelle et au progrès génétique, mais plus hétérogènes pour les semis non irrigués, justifie Gilles Lespagnol, responsable environnement de l’AGPM, lors de la conférence de presse annuelle de l’association le 24 octobre. Dans certaines régions, l’irrigation permet de multiplier par deux les rendements. »
Côté surfaces, sur les 1,325 million d’hectare semés, 50 000 ha de maïs grain ont été transférés vers du maïs fourrage, en raison de la sécheresse estivale. Après trois années en baisse, les surfaces de semences maïs repartent à la hausse (+4,5 %), et atteignent 60 600 ha, dont 800 ha pour la production de semences bio. « Nous avons atteint 97 % des objectifs, car 2 000 hectares de semis ont été détruits par la grêle et la météo. La baisse des surfaces depuis trois campagnes a assaini les stocks », estime Pierre Blanc, président d’AGPM maïs semence.
En maïs doux, le nombre d’hectares progresse aussi, de 11,5 %. Le bio représente désormais 6,5 % du plan de production, soit 1 500 ha.

Autres articles du fil