Marie-Louise Peyres, Arterris – « Notre simulateur d’assolement est un excellent moyen d’accompagner au plus près nos adhérents » 

assolement ; arterris
Au moment de la séparation de la vente et du conseil des produits phytosanitaires, Arterris a choisi la vente. Mais la coopérative du sud de la France a toujours revendiqué sa volonté de ne pas délaisser pour autant l’accompagnement de ses adhérents. Dernier outil mis en place dans ce but : l’OAD travaillé avec la startup Assolia, un simulateur d’assolement pluriannuel. « La première version commercialisable, qui répond aux situations en agriculture conventionnelle de la zone ex-Midi-Pyrénées et Aude, est disponible depuis fin mai, informe Marie-Louise Peyres, directrice agrofournitures et territoires. Nos équipes ont…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil