Medinbio cherche le rendement du conventionnel sans la chimie

Depuis 2013, date de sa création, la société belge Medinbio a accompagné douze filières à produire autant sans apporter de produit phytosanitaire de synthèse. Forte de ses résultats, la société ambitionne de tripler son chiffre d’affaires d’ici à trois ans. Rencontre avec son dirigeant fondateur, Thierry Picaud.
medinbio
Après neuf ans d’existence et l’accompagnement de douze filières agricoles en France et à l’étranger, la société belge Medinbio, spécialisée dans « l’agriculture bio intensive », est prête à communiquer. « Nous sommes armés pour répondre à tous les sceptiques », justifie Thierry Picaud, son dirigeant fondateur. Medinbio se présente comme un consultant en agroécologie, un intégrateur de solutions et un développeur de produits. Sa raison d’être ? Accompagner toute filière souhaitant aller vers une production sans produit phytosanitaire de synthèse mais au rendement similaire à du conventionnel. Ingénieur agronome de formation, Thierry Picaud possède trente ans…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil