Mélanges variétaux, la recherche veut « éclairer une pratique qui progresse »

Dans les champs, les mélanges variétaux gagnent du terrain. Cette pratique, associée à des bénéfices en termes de productivité, a été analysée sous le spectre génétique par une équipe de recherche. Les enseignements de leur étude, qui demandent à être approfondis, intéressent d'ores et déjà certains semenciers.
Euronext ; blé dur ; mélanges variétaux ; exportation
L'idée est désormais bien établie en agriculture. Mélanger plusieurs variétés au semis est en général porteur de bénéfices pour la culture, notamment en termes de productivité et de résistance vis-à-vis des maladies. Ce mécanisme recèle toutefois une grande variation de résultats : si certains mélanges produisent plus et sont plus résistants qu’attendus, d’autres ont des rendements plus faibles et sont plus affectés par les pathogènes. Dans une étude publiée fin janvier, Inrae, le CNRS et l’Institut Agro Montpellier se penchent sur les mécanismes génétiques qui se cachent derrière ce constat. La productivité et la sensibilité à la…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Sécheresse, 18 dérogations ont été accordées par l’INAO

3 octobre 2022
L’Institut national des appellations d’origine, INAO, a reçu 19 demandes de modification de cahiers des charges, suite à la sécheresse, dont 14 sont des appellations fromagères, a indiqué le 3 octobre le ministère de l’Agriculture dans un brief off. C’est 30 % de plus que l’année...