Méthanisation, ouverture d’une enquête sur la pollution d’une rivière dans le Finistère

Le préfet du Finistère a ordonné l’ouverture d’une enquête suite au déversement, dans l’Aulne, de digestats issus d’une unité de biométhane à Chateaulin. 45 agriculteurs sont partenaires du projet.
Pendant cinq jours, les habitants de plus d’une quarantaine de communes près de Chateaulin dans le Finistère, n’ont pas pu consommer l’eau du robinet. En effet, dans la nuit du 17 août, un incident technique survenu sur la centrale de production de biométhane du Kastellin a conduit à un déversement de 400 m3 de digestat dans le bassin de rétention des eaux pluviales du site, puis dans le milieu naturel. Cet événement a entraîné une forte augmentation de la concentration en ammoniac dans la rivière Aulne.

« Les équipes sont mobilisées »

Le nouveau préfet du Finistère, Philippe Mahé, qui a…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil