Méthanisation : un tiers des projets issus de la coopération

Sur les 200 unités de méthanisation en France, 70 ont reçu le soutien d’au moins une coopérative agricole. C’est le chiffre annoncé par Coop de France, lors du salon ExpoBiogaz le 17 juin 2015 à Paris. Le réseau souligne l’implication des coopératives auprès des agriculteurs à chaque étape de leur projet : pré-diagnostic, actions de financement, fourniture d’intrants ou gestion du digestat. Certaines gèrent ces missions en interne. D’autres vont jusqu’à se structurer comme la coopérative Terrena et son bureau d’étude La Noëlle Environnement. Il réalise des diagnostics auprès des agriculteurs. Deux témoignages ont été mis en avant : l’offre d’accompagnement proposée par Triskalia, et le retour d’expérience de Jean-Yves Ménard, administrateur de la coopérative Terrena possédant une unité de micro-méthanisation. «Au-delà de l’aspect énergétique, la méthanisation s’intègre dans une démarche plus large d’économie circulaire » explique Emmanuel Ramfel, chargé de mission Energie chez Coop de France. Le réseau a publié un recueil de 17 initiatives sur ce thème : «Coopératives & Economie circulaire : une alliance durable ». Faire évoluer la réglementation pour encourager la micro-méthanisation Pour encourager la création d’unités de méthanisation, notamment de petite taille, Coop de France souhaite modifier la réglementation. Le réseau coopératif fait partie du comité national biogaz, créé en avril 2015. Il rassemble les acteurs de la filière. Au sein d’un groupe de travail « Mécanismes de soutien au biogaz », Coop de France cherche à rehausser les tarifs d’achat de l’électricité issue de la méthanisation, aujourd’hui peu incitatifs. Un décret relatif à ces aspects devrait paraître d’ici à la fin du mois de juin.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *