Mildiou, « la reproduction sexuée est une piste pour des alternatives aux pesticides »

Pour François Delmotte, directeur de recherche à l’Inrae de Bordeaux, la reproduction sexuée du mildiou de la vigne est encore peu connue. Pourtant, sa perturbation pourrait permettre de réduire la présence du bioagresseur dans les parcelles. L’Inrae et l’Université de Paris-Saclay viennent de faire une découverte inédite en la matière.
Des chercheurs Inrae de Bordeaux et de l’Université de Paris-Saclay ont identifié le groupe de gènes responsable du type sexuel chez le mildiou de la vigne. Les travaux ont été publiés le 14 août 2020 dans la revue Current Biology .  Avec cette découverte, un nouveau moyen de lutte contre le mildiou de la vigne pourrait être envisagé.  Explications avec François Delmotte, directeur de  l’unité santé et agroécologie du vignoble (SAVE) à l’Institut de la vigne et du vin à Bordeaux.

Référence agro : Vous menez des travaux sur la reproduction sexuée du mildiou de la…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil