Ministère de la Recherche : 30 millions d'euros pour développer les alternatives aux phytosanitaires

Le gouvernement fait de l’enjeu « pesticides » un axe de travail fort. Différentes mesures ont été avancées dans le cadre du projet de loi Égalim, le plan biodiversité ou encore la feuille de route « pesticides ». Auxquelles s’ajoute désormais un programme doté de 30 millions d’euros afin d’accélérer la production de solutions pour la sortie des produits phytosanitaires.

Programme confié à l’Inra

C’est Frédérique Vidal, ministre de la Recherche, qui l’a annoncé le 20 juillet à l’occasion d’un déplacement à l’Institut de recherche en horticulture et semences (IRHS). « Nouvel outil de dynamisation de la recherche, ce programme sera confié à l’Inra, qui aura la responsabilité d’identifier avec les acteurs publics et privés les secteurs sur lesquels il est nécessaire de renforcer l’effort de recherche », précise la ministre. Ajoutant que ce travail conduira à des appels à projets ciblés, lancés avec le concours de l’Agence nationale de la recherche (ANR).
Selon Frédérique Vidal, « certaines solutions existent déjà mais doivent être améliorées en laboratoire » avant d’être « disséminées dans l’agriculture française. »

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.