Moissons, tout devrait enfin s’accélérer

Une moisson d’été à peine commencée au 14 juillet, cela faisait plusieurs campagnes que nous n’avions pas connu un tel scénario. Il faut dire que cette année, l’été se fait attendre. Le retour du soleil et l’arrêt des pluies étant enfin d’actualité, les chantiers devraient s’accélérer. Le potentiel est là : la qualité aussi pour les parcelles déjà récoltées. Pour celles encore sur pied, rien n’est moins sûr. En revanche, bonne nouvelle : les cultures de printemps sont en pleine forme ! Premiers échos chez Val de Gascogne, Terre Atlantique, Agora, Valfrance, Dijon Céréales et la Cal.
moisson
Alors que le soleil était enfin de retour dans l’Ouest de la France, les 14 et 15 juillet, plusieurs départements du Nord et de l’Est ont subi des pluies diluviennes. Là-bas, l’heure n’est pas à la moisson mais au bilan des dégâts. La récolte des orges avait à peine débuté et l’inquiétude est réelle pour les parcelles inondées. Partout dans l’hexagone, la moisson a pris du retard : un retard à relativiser par rapport à l’extrême précocité des deux dernières campagnes. Pour l’heure, les quintaux sont au rendez-vous, la qualité également. Parmi les inquiétudes relevées : quelques blés durs et pois germés,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil