Montpellier Supagro et Agrocampus Ouest : fusion annoncée pour 2020

Initialement envisagé comme une fusion à trois, avec AgroParisTech, le rapprochement des écoles supérieures d’agronomie « de l’Ouest » se concrétise finalement avec Montpellier Supagro et Agrocampus Ouest uniquement. Dans un communiqué du 18 décembre, les deux établissements dessinent les contours de la future entité commune, à la fois « ancrée dans les territoires et les dynamiques de site », et « ouverte à l’internationale ».

Objectif 2020

L’idée est d’être le plus complet possible, à la fois sur les thématiques abordées, et sur les formats de cursus proposés (ingénieur, doctorat, masters et licences). L’activité de recherche devrait être également stimulée, avec 210 enseignants chercheurs et 36 Unités mixtes de recherche (UMR) partenariales, notamment avec l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea), le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) ou encore le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Le nouvel établissement devrait être installé pour 2020.

Les ministères de l’Agriculture et de la Recherche comptent sur ce futur établissement pour devenir « leader » sur les thématiques reliant agriculture, alimentation et environnement.