Mortalité des abeilles dans l’Ariège, BASF veut démontrer l’innocuité du Voxan

Suite à un cas de surmortalité d’abeilles jugé par le tribunal de Foix le 3 juin et attribué à un épandage du fongicide Voxan de BASF, la firme annonce engager une procédure judiciaire pour démontrer l’innocuité de son produit. Faute de n’avoir pu au moment du procès exposer les faits scientifiquement, elle saisit le tribunal au motif de tierce opposition.  
Les faits se situent dans l’Ariège et remontent à deux ans, mais le jugement vient de tomber, rendant responsable de pertes d’abeilles le fongicide Voxan autorisé sur blé. Le 3 juin, le tribunal de Foix a statué que « la cause exclusive de la Mortalité des abeilles de l’apiculteur Nicolas Puech est une intoxication aiguë suite à la pulvérisation de Voxan ». La société BASF indique avoir appris la décision du tribunal de Foix par voie de presse et n’avoir jamais été sollicitée pour apporter des éléments scientifiques sur l’un…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil