NatUp définitivement séduite par le lin

Le groupe NatUp dévoile un projet de filature de lin. Objectif, produire 250 tonnes de fils par an, 100 % Made in France.
Fin mai, Nat’Up Fibres, la filiale du groupe NATUP, annonçait entrer au capital de la société Lemaitre-Demeestere, dernier tisseur de lin français basé dans les Hauts-de France. Le groupe s’enracine un peu plus dans la filière en dévoilant, le 22 juin, un projet de création d’une filature, en Normandie, à Saint-Martin-du-Tilleul, dans l’Eure. L’objectif est de produire 250 tonnes de fils…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil