Ne pas instaurer les clauses miroirs serait un « déni de démocratie », assure Denormandie avec Interbev et FNH

Ministres de l'agriculture et députés européens, ONG, avocats, universitaires... un panel d'intervenants très divers étaient réunis, le 10 février, à l'occasion d'un événement organisé par Interbev, FNH et l'institut Veblen, dans le cadre de la présidence française de l'UE. Objectif : faire front commun sur la nécessité de mettre en place des clauses miroirs, alors que la Commission européenne doit rendre un rapport, courant mars, précisant sa position sur le sujet.
clauses miroirs
Julien Denormandie, le ministre de l'Agriculture français, entourés de plusieurs députés européens lors d'une discussion sur les clauses miroirs, le 10 février à Bruxelles. Crédit photo : Interbev
C'est l'une des expressions martelées inlassablement par le ministre de l'Agriculture, depuis le début de la présidence français de l'Union européenne. Après y avoir recours pour parler du carbone, quelques jours plus tôt, Julien Denormandie a de nouveau appelé, le 10 janvier, à « créer un momentum politique » autour des clauses miroirs, priorité de l'Hexagone lors de sa présidence de l'UE. Les lignes sont en train de bouger, à en croire les nombreux intervenants de l'événement dédié organisé à Bruxelles par Interbev, la Fédération pour la nature et l'Homme (FNH) et l'institut Veblen,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil