Néonicotinoïdes, Cristal Union vise 1 600 ha de surfaces mellifères pour 2023

Cristal Union lance un projet sur trois ans pour augmenter les surfaces favorables aux insectes pollinisateurs. Une action qui entre dans le cadre des dérogations accordées pour l’emploi des néonicotinoïdes sur les betteraves sucrières.
Betterave eolienne haies photo : Cristal Union
Dans le cadre de la dérogation accordée à l’utilisation de néonicotinoïdes en enrobage de semences pour la culture de la betterave, la filière s’est engagée à favoriser la biodiversité dans les exploitations et à protéger les pollinisateurs. Le 17 décembre, Cristal Union annonce officiellement le lancement de son projet « Bee happy ». Concrètement, 1 600 hectares de surfaces mellifères vont être implantées dans les trois prochaines années au sein…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil