Néonicotinoïdes, des dérogations jugées illégales par la Cour de justice de l’UE

Les dérogations à l’interdiction d’utilisation des néonicotinoïdes n’ont pas fini de faire parler d’elles. Dans un arrêt publié ce 19 janvier 2022, la Cour de justice de l’Union européenne fait savoir que ces dérogations sont illégales sur traitements de semences. Un rebondissement déroutant, alors que les betteraviers attendent le 20 janvier l’avis du Conseil de surveillance pour bénéficier d’une autorisation en 2023.
betteraves ; néonicotinoïdes
Coup de théâtre dans l’affaire des dérogations à l’interdiction d’utilisation des néonicotinoïdes. Alors que le Conseil de surveillance se réunit demain pour donner son avis sur une troisième dérogation visant à autoriser les betteraviers à enrober en 2023 leurs semences d’imidaclopride ou de thiaméthoxam, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) juge, dans un arrêt publié ce 19 janvier 2022, que ces dérogations…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil