AGPM – « Néonicotinoïdes, le double renoncement de la parole du Président Macron »

Lors du Comité d’orientation stratégique et de suivi (COS) du plan Écophyto, qui s’est tenu le 27 juillet, le Gouvernement a annoncé que les rares dérogations aux interdictions des néonicotinoïdes ne pourront concerner que des produits à base d’acétamipride pour de faibles volumes. Ils feront l’objet d’une instruction approfondie quant à leurs impacts. Une position qui n’a pas manqué de faire réagir l’AGPM, l’Association des producteurs de maïs.
« La suppression des néonicotinoïdes actuellement autorisés conduit à une impasse totale dans la lutte contre les mouches, qui concerne plusieurs centaines de milliers d’hectares en France. Et la seule molécule efficace disponible, que le Gouvernement s’apprête à interdire, est autorisée au niveau européen. Si aucune dérogation n’était donnée pour l’usage maïs, on arriverait à un double renoncement de la parole du Président Macron : une impasse totale dans une situation de complète distorsion de concurrence européenne », estime l’AGPM dans son communiqué.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...