Néonicotinoïdes : l’Efsa en quête de nouvelles données

L'Efsa, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, invite les autorités nationales, les instituts de recherche, le secteur de l'industrie et les autres parties intéressées à présenter, avant le 30 septembre, toute nouvelle information scientifique relative au risque pour les abeilles de l'utilisation de la clothianidine, de l'imidaclopride et du thiaméthoxam appliqués en traitement de semences et en granulés. Ces données seront prises en compte pour mettre à jour l'évaluation des risques pour les abeilles et réexaminer, comme prévu, les restrictions imposées depuis le 1er décembre 2013 par le règlement d'exécution (UE) n° 485/2013 à l'utilisation des trois molécules (lire actualité du 31/05/2013). Le moratoire était en effet prévu pour deux ans. L'Efsa fait savoir par ailleurs qu'elle évalue actuellement les risques liés aux utilisations foliaires et qu'elle finalisera ses conclusions sur la question d'ici à la fin du mois de juillet.

Autres articles du fil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *