Néonicotinoïdes, les députés valident en première lecture les dérogations pour la betterave

Après des débats de plus de neuf heures dans l’hémicycle le 5 octobre 2020, le projet de loi qui prévoit la possibilité d’utiliser par dérogation des néonicotinoïdes sur les semences de betteraves a finalement été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale le 6 octobre. Le texte doit maintenant passer entre les mains des sénateurs.
313 voix pour, 158 voix contre. Le projet de loi relatif aux conditions de mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques en cas de danger sanitaire pour les betteraves sucrières a été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale le 6 octobre 2020. Si les sénateurs, la semaine du 26 octobre, suivent les députés, les betteraviers pourront déroger, jusqu’en 2023, à l’interdiction d’utilisation de néonicotinoïdes…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil