Néonicotinoïdes sur betteraves, dérogation toujours en suspens

Les betteraviers espèrent encore bénéficier en 2023 d’une dérogation pour utiliser des traitements de semences à base de néonicotinoïdes. Mais le Gouvernement ne prendra sa décision que fin janvier, en s’appuyant sur l’avis du Conseil de surveillance qui se réunit le 20 janvier. Le projet d’arrêté est prêt, en consultation publique jusqu’au 24 janvier.
néonicotinoïdes
La Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) a demandé à bénéficier d’une nouvelle dérogation pour enrober leurs semences de substances actives de la famille des néonicotinoïdes en 2023, dernière campagne pour laquelle un arrêté dérogatoire à l’interdiction d’utilisation des produits contenant ces molécules est susceptible d’être adopté. La dérogation n’est pas encore accordée, mais compte tenu des dates de semis des betteraves, le projet d’arrêté autorisant cette dérogation a été mis en ligne le 3 janvier 2023, pour consultation publique jusqu’au 24 janvier. Ce projet autorise, comme les deux années passées, l’emploi des…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil