Néonicotinoïdes sur betteraves, les alternatives se déploient

Alors que l’arrêté permettant de déroger une nouvelle fois à l’interdiction d’utilisation de néonicotinoïdes est paru au Journal officiel, le Gouvernement publie un communiqué faisant le point sur les recherches d’alternatives sur betteraves. Dès 2022, 250 hectares de fermes de démonstration testeront des solutions en condition réelle au champ. Car à partir de 2024, aucune dérogation ne sera acceptée.
betteraves ; néonicotinoïdes
Les betteraviers pourront à nouveau, en 2022, utiliser des semences enrobées d’imidaclopride (Gaucho 600 FS de Bayer) ou de thiamethoxam (Cruiser SB de Syngenta), substances actives de la famille des néonicotinoïdes interdites d’utilisation depuis 2018. L’arrêté du 31 janvier 2022 les y autorisant est paru au Journal officiel du 1er février. Le texte est identique au projet mis en consultation du 24 décembre 2021 au 16 janvier 2022. Les plus de 23 000 contributions recueillies et analysées n’ont conduit à aucune modification. Les analyses fondées…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil