Néonicotinoïdes sur betteraves, Marc Fesneau ne s’avance pas pour l’après 2023

Marc Fesneau espère que la dérogation permettant aux betteraviers d’utiliser des néonicotinoïdes en 2023 sera acceptée. Mais pour les années suivantes, le ministre chargé de l’agriculture attend la fin des expérimentations menées sur les alternatives pour se prononcer.
néonicotinoïdes
Les betteraviers ont demandé une nouvelle dérogation pour utiliser des traitements de semences à base de néonicotinoïdes lors de la prochaine campagne. Le conseil de surveillance dédié rendra-t-il, comme les deux précédentes années, un avis favorable ? La réponse est attendue pour la fin janvier. « Une troisième [dérogation] est à venir, en tout cas je l’espère et je pense qu’elle sera utile pour pouvoir lutter efficacement…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil