Nicolas Barjot, InVivo, « La circulation sur le Rhin reste très complexe »

Début juillet, Nicolas Barjot, directeur d’exploitation sur le site d’Ottmarsheim d’InVivo, dans le Haut-Rhin, évoquait pour Référence-agro son inquiétude sur le niveau des basses eaux du Rhin. Près de deux mois après, la situation reste tout aussi critique. En août, le site a enregistré près de 35 % d’activité en moins. Du jamais vu !
barjot, nicolas, invivo
« Le Rhin, la Moselle, le Danube et tous les cours d'eau majeurs de la grande région de l’Est sont toujours impactés par les basses eaux », constate Nicolas Barjot, directeur d’exploitation sur le site d’Ottmarsheim d’InVivo. Déjà, début juillet , la situation inquiétait. Depuis, elle s’est aggravée. « Nous avons connu juste une accalmie autour du 19 août, suite à des orages dans les Alpes. Quelques navires ont pu circuler mais au final, sur le mois d’août, nous enregistrons une baisse d’activité de l’ordre de 35 %. Sur le site de Metz, le recul atteindrait même…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil