Nicolas Broutin, Yara « 35 % des investissements de Yara sont en lien avec l’environnement »

Dispositif de vigilance renforcé pour son site de Loire-Atlantique, développement d’une production de biostimulants, qualité de l’air, etc. Nicolas Broutin, président de Yara France, a confié à Référence agro les grandes orientations du groupe en ce qui concerne les questions environnementales.
Yara ; Nicolas Broutin ; engrais

Référence agro : Le 6 juillet, le ministère de la Transition écologique a lancé le dispositif de « vigilance renforcée », qui concerne notamment le site de Yara de Montoir de Bretagne. Que cela implique-t-il ?

Nicolas Broutin : L'objet de la vigilance renforcée, c’est d'être dans une dynamique de transparence plus forte vis-à-vis de la population, notamment des citoyens qui habitent autour des sites industriels. C’est un dispositif qui fait suite à l’incident de l’usine de Lubrizol. Chez Yara, nous discutons régulièrement, et depuis longtemps, avec l’administration. Le fait que l’usine de Montoir de Bretagne fasse…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil