Nicolas Broutin, Yara, « Emmanuel Macron demande de réduire les émissions de CO2 de 20 Mt d’ici à 2035 »

Le 8 novembre, Emmanuel Macron a réuni à l’Élysée les dirigeants des 50 usines les plus émettrices de CO2 de France, dont certains fabricants d'engrais. L’objectif : définir une planification pour réduire de 25 % les émissions d'ici à 2030.
Nicolas Broutin ; CO2 ; Yara ; Veolia ; Yara et Véolia
27 dirigeants français se sont réunis à l’Élysée le 8 novembre. Ils sont à la tête des 50 sites industriels les plus émetteurs de CO2 de France. Parmi eux, des cimentiers, des aciéries, des acteurs de la chimie et notamment des engrais, ainsi que des sucriers. Le monde agro-alimentaire était représenté par Yara, Boréalis, Lhoist, Cristal Union, Tereos et Roquette, qui cumulent en tout neuf sites sur les 50. L’objectif de cette rencontre : amorcer une ébauche de planification pour réduire fortement les émissions de ces sociétés.

Une enveloppe de 5 Mds€ qui pourrait doubler

Nicolas Broutin, président de Yara…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...