Normes environnementales des produits importés, une priorité de la présidence française de l’UE

Au premier semestre 2022, la France sera présidente de l’Union européenne. Lors du Grand rendez-vous de la souveraineté alimentaire, Julien Denormandie et Emmanuel Macron ont indiqué que les clauses miroirs seraient une des priorités de ce mandat européen.
Macron-souveraineté-alimentaire-mai2021-min
« Quand on demande des efforts environnementaux, nous devons avoir la même chose en face» : Emmanuel Macron, président de la République.
  A l’occasion du Grand rendez-vous de la souveraineté alimentaire qui s’est tenu le 18 mai, Julien Denormandie a insisté sur l’importance de réduire notre dépendance à des systèmes ne répondant pas à nos normes de production. « La présidence française de l’Union européenne doit porter le sujet des clauses miroirs », a-t-il indiqué.

Les mêmes efforts environnementaux

L’objectif est d’obliger les produits agricoles importés dans l’UE…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil