Notre Dame des Landes : Une COP signée avec les agriculteurs historiques

Plus des trois quarts de la surface agricole exploitable sur le site de Notre-Dames-des-Landes, au nord de Nantes (Loire Atlantique), soit environ 920 hectares sur près de 1 200, sont inscrits dans le cadre d’une exploitation régulière, depuis la signature le 24 avril de Conventions d’occupation précaire (COP) par les quatre agriculteurs historiques de la zone.
La réunion d’analyse des dossiers des zadistes, initialement prévue le 6 mai, est repoussée au 14 mai. Les opposants à l’ex-projet d’aéroport ont déposé 41 dossiers en préfecture, dont 28 purement agricoles. Ces projets couvrent 270 hectares, qui doivent encore être attribués par l’État sous forme de baux précaires.