Nutrition importée, au moins 50 % de soja non déforestant d’ici la fin de l’année, 100 % en 2025

Les syndicats de l’alimentation animale, Snia et La Coopération agricole Nutrition animale, ont tenu une conférence de presse, le 2 mars, lors du salon de l’agriculture. Au programme : la présentation d’un manifeste d’engagement « zéro déforestation importée », élaboré dans le cadre de Duralim.
deforestation importée ; SNIA ; LCA nutrition animale ; soja
Les fabricants français d’aliments pour les animaux d’élevage ont signé, le 2 mars, un manifeste sur le soja non déforestant. Ce document s’appuie sur les cadres mis en place au niveau européen par la Fédération européenne des fabricants d'aliments pour animaux, Fefac, et notamment sur le module de non-conversion. Le manifeste prévoit de n’utiliser que du soja durable, non issu de la déforestation, pour 2025. D’ici là, deux paliers ont été identifiés : 50 % de soja non déforestés pour la fin de l’année 2022, et 75 % d’ici à 2023. « Nous avons travaillé en amont…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil