Océalia, la Chambre Nouvelle-Aquitaine et l’AGPB partenaires d’un projet sur la biodiversité

En Nouvelle-Aquitaine, la coopérative Océalia, la Chambre d'agriculture régionale et l’AGPB ont obtenu un financement régional pour un projet visant à valider la pertinence de deux pratiques vis-à-vis de la biodiversité : la couverture des sols en interculture et la mosaïque de cultures diversifiée.
La plateforme du Bearn est une des cinq plateformes de l'action Syppre
La coopérative Océalia, la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, l’association Noé et l’Association générale des producteurs de blé (AGPB) sont partenaires d’un projet visant à évaluer la pertinence de pratiques agricoles en faveur de la biodiversité. Ils ont obtenu, le 1er février, un financement de près de 100 000 €, pour deux ans, de la Nouvelle Aquitaine, via l’appel à projet Nature et transitions.

De la biomasse et davantage d’habitats

Le projet vise à valider la pertinence de deux pratiques vis-à-vis de la biodiversité : la couverture des sols en interculture et la mosaïque de cultures diversifiée. La première…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil