OleoZE, le bonus GES revalorisé en cas de recours aux ammonitrates

La filiale française de l'entreprise Yara et Saipol ont annoncé, le 5 avril, avoir signé un contrat de collaboration pour trois ans. Objectif : mieux valoriser et rémunérer les pratiques à faibles émissions de GES en colza, en encourageant notamment le recours aux ammonitrates.
colza ; phosmet ; VRTH ; B100
Saipol s'engage à rémunérer les agriculteurs à hauteur du prix du colza durant la phase de test.
Le soutien apporté aux filières peu émettrices de GES commencent à prendre de l'ampleur. Alors que des projets sont en cours autour du blé et de l'orge chez Axéréal, Yara France et Saipol, la filiale du groupe Avril, ont affiché leur ambition commune pour le colza. Les deux entités ont ainsi annoncé, le 5 avril, avoir signé un contrat de collaboration triennal. Objectif « soutenir les producteurs…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Sécheresse, 18 dérogations ont été accordées par l’INAO

3 octobre 2022
L’Institut national des appellations d’origine, INAO, a reçu 19 demandes de modification de cahiers des charges, suite à la sécheresse, dont 14 sont des appellations fromagères, a indiqué le 3 octobre le ministère de l’Agriculture dans un brief off. C’est 30 % de plus que l’année...