Olivier Picot, président de la Fnil – « Sans hausse des tarifs de la distribution, nous serons obligés de baisser le prix du lait aux producteurs »

Le représentant de la Fédération nationale des industries laitières (Fnil) ne mâche pas ses mots face à une situation de blocage dans la filière laitière. Il annonce dans la presse de nouvelles suppressions d'emplois si les plus gros distributeurs (Leclerc et Carrefour) ne mettent pas un terme à « la guerre des prix qu'ils mènent sur le dos des entreprises ». Alors que les négociations commerciales fixant le prix du lait pour l'année à venir se terminent fin février, Olivier Picot estime que la démarche de Système U « va dans le bon sens », à l'image du partenariat signé avec Terrena dans le porc (lire dans cette lettre).

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *