Oxyane prépare une filière soja locale, totalement intégrée

Le 16 mars, la coopérative Oxyane proposait un tour d'horizon de son actualité, suite à son AG, organisée le 8. L'occasion d'annoncer, entre autres, l'avancement d'un projet d'usine de trituration de graines de soja, qui pourrait entrer en fonctionnement en 2023.
oxyane
Georges Boixo et Jean-Yves Colomb, directeur général et président d'Oxyane.
Le covid a bousculé l'agenda d'Oxyane. La coopérative auralpine a tenu son assemblée générale avec presque deux mois de retard, le 8 mars. Le 16, ses dirigeants en présentaient les principaux enseignement devant la presse. Parmi les projets forts mis en avant à cette occasion : la sortie de terre, prévue pour 2023, d'une usine de trituration de soja à la Côte-Saint-André (Isère), capable de traiter un volume de 25 000 tonnes de graines par an. « Le projet d'une filière soja locale n'est pas récent pour Oxyane, mais il a connu un coup d'accélérateur et un…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil