Pac et Egalim : le calendrier de la rentrée acté par Macron et les syndicats

Après deux heures de réunion avec Emmanuel Macron ce vendredi 20 juillet à l’Elysée, les cinq syndicats agricoles (1) présents sont repartis avec un calendrier de travail pour la rentrée. Deux rendez-vous sont prévus mi et fin septembre sur le projet de loi Egalim. Le premier avec le Premier ministre Edouard Philippe, le second avec Emmanuel Macron, juste avant le vote final à l’Assemblée nationale. « Le Président réunira toutes les filières pour vérifier les engagements pris dans les plans de filière. Aussi bien les engagements économiques, avec la contractualisation et les indicateurs de prix, que sociétaux sur le bien-être animal ou la réduction des produits phytosanitaires », souligne Stéphane Travert, ministre en charge de l’Agriculture, présent lors de la réunion. Le ministre a aussi rappelé que le Gouvernement était prêt à prendre des sanctions envers les acteurs qui ne joueraient pas le jeu de la juste répartition de la valeur. « Si demain, les filières ne remplissent pas les conditions qui permettraient aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail, nous procèderons à des modifications concernant le Seuil de revente à perte (SRP) et l’encadrement des promotions », avertit Stéphane Travert.

Définir une vision commune de la PAC pour octobre
Autre temps fort de l’automne, une réunion autour de la Pac, et plus particulièrement de l’épineuse question du budget. Les représentants du monde agricole se réuniront avec le Président et le Gouvernement courant octobre pour s’accorder sur une vision commune, qui saura convaincre d’autres États membres. « La prochaine Pac devra être cohérente avec les objectifs fixés et notre vision de l’alimentation. Il faut pour cela associer la société et les agriculteurs à sa construction », estime Jérémy Decerle, le président des JA. La FNSEA a de son côté lancé un appel commun le 16 juillet avec l’organisation agricole italienne Confagricoltura pour un maintien du budget de l’UE, arguant qu’une « PAC qui demande plus d’efforts aux agriculteurs ne peut pas être moins financée ».
Par ailleurs, le Gouvernement devrait, d’ici à deux semaines, annoncer des mesures concernant le chantier fiscal et social, notamment autour de la question du coût des travailleurs saisonniers.

(1) : Jeunes Agriculteurs, FNSEA, Confédération paysanne, Coordination Rurale et Modef

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.