Partenariat de développement Biocontrôle en France et en Europe entre les sociétés Amoeba, Philagro France et Nichino Europe.

Les sociétés PHILAGRO France, Nichino Europe et Amoeba ont signé un contrat de développement (MTA Material Transfer Agreement) afin
d’évaluer les performances du fongicide de biocontrôle contenant la substance active d’Amoeba
Philagro France, société Lyonnaise, est un acteur reconnu sur le marché de la protection des cultures et investit depuis 20 ans dans la
commercialisation de solutions de biocontrôle pour l’agriculture française.

Nichino Europe est la filiale européenne du groupe japonais Nihon Nohyaku impliqué fortement dans les produits pour protéger les
cultures au niveau mondial.

Amoeba, société Lyonnaise innovante, a pour ambition de devenir un acteur majeur du traitement du risque microbiologique dans les secteurs
de l’eau, de la santé et de la protection des plantes. Créée en 2010, basée à Chassieu (Lyon, France) avec une filiale au Canada et aux Etats-Unis, Amoéba est cotée sur le compartiment C d’Euronext Paris.

L’objet du partenariat de recherche et développement est la mise à disposition par Amoeba de produits expérimentaux contenant cette
technologie brevetée à base de lysat d’amibe Willaertia magna C2c Maky produit dans l’usine de production de LYON.

Philagro France et son actionnaire Nichino Différentes formulations vont être testées pour contrôler le mildiou de la vigne et de la pomme de
terre.  Chaque année, cette maladie cause des pertes importantes de rendement.

Le Centre d’Evaluation Biologique de Philigro France et de Nichino basé à côté d’Orléans ainsi que son réseau d’expérimentation performant
sont d’excellents atouts pour extraire un maximum de connaissances et de bénéfices de ce fongicide de biocontrôle.

Le rapprochement entre ces 3 sociétés participe à la stratégie de développement des solutions de biocontrôle en France et répond à
l’évolution de l’agriculture en France et en Europe. Ce partenariat présente un important potentiel de valorisation pour la société et il
s’agit d’une étape essentielle vers un éventuel partenariat commercial.

A propos de PHILAGRO France

Philagro est le résultat de l’alliance stratégique de 3 groupes R&D japonais : SUMITOMO Chemical Company, NISSAN Chemical Industries et
NIHON NOHYAKU Ltd.

Acteur reconnu de la protection des cultures depuis 1993, PHILAGRO conçoit, développe et commercialise des solutions compatibles avec les
besoins économiques et environnementaux de la Société.

A propos de NICHINO Europe

Nichino Europe Co., Ltd est une filiale en propriété exclusive de la société japonaise de protection des végétaux Nihon Nohyaku Co., Ltd.

Nichino Europe développe des solutions innovantes et tournées vers l’avenir en matière de protection des végétaux en Europe et dans les
territoires adjacents, basées sur les substances actives de la société mère et de fournisseurs tiers.

A propos d’AMOÉBA
Amoéba a pour ambition de devenir un acteur majeur du traitement du risque microbiologique dans les secteurs de l’eau, de la santé et de la
protection des plantes. Notre solution biologique est une alternative aux produits chimiques largement utilisés aujourd’hui. Amoéba se
concentre actuellement sur le marché des tours aéroréfrigérantes industrielles (TARs) évalué à 1,7 MdEUR (1) sur un marché global des
biocides chimiques pour le traitement de l’eau, estimé à 21 MdEUR (2) et sur le marché du biocontrôle pour la protection des plantes estimé
à 1,6 MdsEUR (3).  A terme, la Société envisage de se développer sur de nouvelles applications telles que le traitement des plaies
chroniques, évalué à 751 millions d’euros (4) aux Etats-Unis. La commercialisation des produits de santé, biocides et phytosanitaires
associés est sous réserve de l’obtention des autorisations réglementaires locales. La société est actuellement en phase de tests
sur les applications biocide et protection des plantes et ne commercialise aucun produit.

Créée en 2010, basée à Chassieu (Lyon, France) avec une filiale au Canada et aux Etats-Unis, Amoéba est cotée sur le compartiment C
d’Euronext Paris. La Société est membre du réseau BPI Excellence et est éligible au dispositif PEA-PME. Plus d’informations sur
www.amoeba-biocide.com [2].

_(1):  Données Amoéba combinées à partir des sources : DRIRE 2013,
Eurostat, ARHIA 2013_
_(2): Sources combinées par Amoéba venant des traiteurs d’eau, de
Freedonia, d’Eurostat et MarketsandMarkets _
_(3): Biopesticides Worldwide Market 2013, CPL, Wallingford, UK_
_(4): BCC Research, “Markets for Advanced Wound Management
Technologies,” Wellesley, MA, 2017_

Contact PHILAGRO :

Frédéric GRIMAULT
Directeur Marketing et développement de marchés
06 73 09 80 56
Frederic.grimault@philagro.fr

Contact Nichino Europe :

Johan Desnouck
Directeur de la stratégie et gestion de projets
00 32 473 95 09 63
jdesnouck@nichino-europe.com

Contact AMOEBA :

Amoéba
Valérie FILIATRE
Directeur Général Adjoint
04 26 69 16 00
valerie.filiatre@amoeba-biocide.com
Calyptus
_Relations investisseurs & Presse_
Grégory BOSSON / Mathieu CALLEUX
01 53 65 37 90 /91 amoeba@calyptus.net

Avertissement
Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à AMOÉBA qui reposent sur nos estimations et hypothèses
actuelles et sur les informations qui nous sont actuellement disponibles. AMOÉBA, cependant, ne donne aucune garantie quant à la
réalisation des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques dont ceux décrits dans le
document de référence d’AMOÉBA déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers le 25 Avril 2019 sous le numéro D19-0383 et
disponible sur le site Internet d’AMOÉBA (www.amoeba-biocide.com). Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué sont
également soumises à des risques inconnus d’AMOÉBA ou qu’AMOÉBA ne considère pas comme significatifs à cette date. La réalisation de
tout ou partie de ces risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations d’AMOÉBA
diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés dans ces déclarations.

 

A Saint Didier au Mont d’Or, le 2 Avril 2020