Partenariat entre le négoce Cholat et la LPO, « une première pierre »

Dans l’Isère, le négoce agricole Cholat s’associe à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) pour préserver le busard cendré dont la population baisse. Les céréaliers vont faire évoluer leurs pratiques dès cette récolte, en lien avec la protection de la ressource en eau. L’entreprise annonce que d’autres projets sont en cours avec l’ONG.
Le négoce François Cholat et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) Auvergne-Rhône-Alpes ont signé un partenariat en mai pour protéger le busard cendré.  La démarche émane de l’ONG, inquiète de la baisse de la population de cet oiseaux migrateur qui niche au sol dans les parcelles de céréales à paille. Parmi les causes de cette disparition : la destruction involontaire des nids lors des récoltes et l’insuffisance des ressources alimentaires constituées pour l’essentiel de campagnols. La LPO a donc contacté le négociant pour connaître les actions des agriculteurs en faveur de la biodiversité et exposer les secteurs où…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil