Passage de témoin chez Sèvre-et-Belle

En 1981, quand Médéric Brunet a commencé sa carrière chez Sèvre-et-Belle, Matthieu Guiho, son futur successeur, marchait à peine ! À 40 ans, ce dernier deviendra, le 1er octobre, le nouveau directeur général de la coopérative des Deux-Sèvres. Entre les deux hommes, le tuilage, débuté en juillet, devrait se poursuivre jusqu’en fin d’année. Rencontre.
Le 1er octobre, Matthieu Guiho deviendra le nouveau directeur général de la coopérative Sèvre-et-Belle, dans les Deux-Sèvres. Une fonction qu’il a occupée durant cinq années, dans le département voisin, à St-Pierre-de-Juillers. « À Sèvre-et-Belle, tout est multiplié par deux, constate-t-il : le chiffre d’affaires, de 12 à 24 M€ ; le tonnage, de 40 000 à 80 000 tonnes ainsi que le nombre de salariés, actuellement de 27 à Sèvre-et-Belle. »

« 40 ans, cela passe vite ! »

Depuis le mois de juillet, il évolue quelques jours par mois aux côtés de Médéric Brunet qui lui, a passé les 39 dernières années de sa carrière…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil