Pesticides dans l’air, 9 substances fréquemment détectées sur 75 recherchées

La campagne nationale exploratoire de mesure des résidus de pesticides dans l’air extérieur, menée de juin 2018 à juin 2019 sur 50 sites, a rendu son verdict. L’analyse publiée par le ministère de la Transition écologique révèle que seules neuf substances sur les 75 recherchées présentent une fréquence de quantification supérieure à 20 %.
La Dreal de NOuvelle-Aquitaine débloque 150 000 € pour réduire les expositions aux pesticides.
Alors qu’un suivi annuel des pesticides dans l’air ambiant est lancé de manière pérenne sur l’ensemble de l’Hexagone et en Outre-mer, le ministère de la Transition écologique publie, le 22 juillet, le résultat de la campagne exploratoire menée de juin 2018 à juin 2019 sur 50 sites. Principale conclusion de cette évaluation harmonisée : sur les 75 substances recherchées et entrant dans la composition de produits phytopharmaceutiques, de produits biocides, de médicaments vétérinaires et antiparasitaires à usage humain, seules neuf sont fréquemment quantifiées.

En cohérence avec les périodes…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil