Pesticides, de premiers effets cocktails bientôt évalués

L’Efsa, l’Autorité européenne de sécurité des aliments, a publié le 29 avril ses deux premiers rapports pilotes relatifs aux effets de résidus cumulés de produits phytosanitaires dans les aliments. Ces évaluations ont trait aux effets chroniques sur le système thyroïdien et aux effets aigus sur le système nerveux.
résidus
Après les avoir mis en consultation publique l’automne dernier, l’Efsa, l’Autorité européenne de sécurité des aliments, a publié, le 29 avril 2020, les résultats de ses deux évaluations pilotes relatives aux risques pour l’homme liés aux résidus de pesticides multiples dans l’alimentation. Ces évaluations ont trait aux effets chroniques sur le système thyroïdien et aux effets aigus sur le système nerveux. Pour les deux évaluations, le risque que représente pour le consommateur l’exposition cumulée par l’intermédiaire de l’alimentation est inférieur au seuil qui justifierait une action réglementaire et

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

Terres Univia structure une démarche RSE

6 décembre 2022
L’interprofession Terres Univia, est en phase de structuration d'une démarche de Responsabilité sociétale des entreprises, RSE. « Nous sommes en train d’évaluer ce que nous faisons déjà en matière de durabilité et ce que nous sommes capable d’aller chercher. C’est un travail de...