Pesticides et santé, l’Inserm propose un classement des présomptions de lien molécule/maladie

L'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) publie, ce 30 juin, une expertise collective dans laquelle elle mène une revue critique de quelque 5 200 études portant sur le lien entre l'exposition aux pesticides et les risques pour la santé. Ces liens sont classés comme « faibles », « moyens » ou « forts », mais restent clairement dans le champ scientifique, l'Inserm se gardant de toute recommandation politique.
Expertise pesticides et santé de l'Inserm
Luc Multigner, chercheur à l'Inserm
La très sensible question du lien entre l'exposition aux pesticides et les risques pour la santé humaine est documentée par de nombreux travaux scientifiques. L'Institut national de la santé et de la recherche médicale, Inserm, publie le 30 juin une analyse de quelque 5 200 de ces études. Une expertise menée à la demande de cinq directions générales ministérielles, dont le secrétariat général du ministère de l’Agriculture, en 2018. « Nous abordons le sujet par le spectre « maladie », et non le spectre « molécule », à l'exception de trois cas spécifiques : chlordécone, glyphosate et…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil