Pesticides, le projet Capriv étudie les haies comme obstacle à l’exposition des riverains

Initié pour éclairer l'enjeu des zones non-traitées à proximité des habitations, le projet Capriv doit aboutir pour la fin 2022. Il vise à caractériser les expositions des riverains et à identifier les moyens de les limiter. Après neuf mois de travail, Benjamin Perriot, ingénieur « techniques de pulvérisation » chez Arvalis, propose un point d'étape pour Référence agro.
Haie riverains pesticides ZNT . Capriv
Derrière l'acronyme Capriv, se cache le nom et l'objectif d'un projet piloté par l'Acta : « Concilier Application des Produits phytosanitaires et protection des RIVerains ». Il a été lancé en octobre 2020, quelques mois après la publication du fameux décret « ZNT ». « Le ministère de l'Agriculture a d'abord missionné les instituts techniques et Inrae pour produire un rapport sur les différentes pistes d'action, afin de limiter l'exposition des riverains aux pesticides, rappelle Benjamin Perriot, ingénieur « techniques de pulvérisation » chez Arvalis. Après la publication de ce rapport, l'Acta a été mandatée pour proposer…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil