Petit coléoptère des ruches : maintenir la vigilance dans l’UE

Dans un communiqué du 15 décembre, l’Efsa recommande de conserver les règles de restriction en Italie du Sud sur le petit coléoptère des ruches (PCR) afin d’éviter la propagation de ce parasite des abeilles. Apparu en septembre 2014 en Italie du Sud, le PCR pourrait survivre dans tous les États membres de l’UE et se propager rapidement sur de grandes distances si des ruches infestées étaient déplacées, explique l’Agence européenne de sécurité des aliments. L’Efsa a également évalué les facteurs d’atténuation du risque qui pourraient être efficaces :

  • la détection du PCR grâce à une inspection visuelle pour les lots de reines ;
  • l’utilisation d’un filet à mailles fines (taille maximale des pores 2mm) pour éviter la contamination pendant le transport pour les lots d’abeilles, les produits de la ruche destinés à être utilisés en apiculture, le miel non extrait en rayon ainsi que pour le matériel apicole usagé ;
  • la congélation, le traitement thermique et la dessiccation des produits de la ruche et du matériel usagé ;
  • le suivi des déplacements des ruches des apiculteurs afin de faciliter les enquêtes sur les foyers épidémiques éventuels.

L’Efsa rappelle les mesures de vigilance à appliquer pour tous les professionnels : de bonnes pratiques d’apiculture et d’hygiène des ruches ainsi qu’une observation rigoureuse.

Autres articles du fil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *