Philippe Mangin, Coop de France – « Crise de l’élevage : la responsabilité en revient aux politiques »

Interrogé sur Europe 1 le 28 juillet, le président de Coop de France estime que la Pac n'a plus d'outils pour gérer les crises et que la France n'a pas su prendre le tournant de la compétitivité. Les agricultures danoises et hollandaises, elles aussi de type familial, ressortent selon lui plus performantes car moins soumises aux charge sociales, fiscales, et réglementaires. Coop de France a réitéré dans un communiqué son soutien aux éleveurs : « en répercutant l'intégralité des revalorisations de prix aux éleveurs. »

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *