Phytos, les partenariats entre agrochimistes et start-up se poursuivent

Conscientes que l’innovation ne viendra pas uniquement de leur propre recherche et développement, les sociétés phytosanitaires multiplient les partenariats avec des start-up. Cet été, Bayer et De Sangosse ont encore signé deux nouvelles collaborations.
semenciers ; pois ; start-up
L’innovation en matière de protection des plantes est plus que jamais la clé d’avenir pour les sociétés phytosanitaires. Toutes recherchent des solutions pour, d’une part, répondre aux attentes sociétales “plus vertes” et, d’autre part, combler les impasses résultant d’une réglementation européenne et française toujours plus sévère sur les substances actives et produits de chimie de synthèse. Les agrochimistes sont de ce fait ouverts à toutes les innovations, celles trouvées en interne, mais également celles provenant des start-up, qui se développent. Les partenariats vont bon train et devraient même se multiplier à l’avenir. Cet été encore, deux nouvelles collaborations ont vu…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil