Plan de relance, la FNH s’oppose à l’agriculture de précision

Dans un document formulant des propositions pour mettre le plan de relance au service de l’écologie, la Fondation Nicolas Hulot liste plusieurs propositions pour l’agriculture. Dans ce cadre, elle appelle à ne pas financer l’agriculture de précision. Une position qui a fait réagir sur le terrain.
En amont de la présentation, par le Gouvernement, du plan de relance de 100 milliards d’euros, la Fondation Nicolas Hulot a fait connaître ses priorités en la matière. Pour que ce plan aille dans le sens de la transition écologique, trois secteurs seraient à réguler : le bâtiment, les transports, et l’agriculture. En ce qui concerne cette dernière, l’objectif affiché est que « l’agroécologie et l’agriculture biologique deviennent la norme ».

Les positions sur l'agriculture de précision font réagir

Dans ce cadre, la Fondation estime que l’agriculture de précision est un projet « à ne surtout pas financer », au…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil