Plan pollinisateurs, les organisations apicoles dénoncent une tribune de la FNSEA et d’Interapi

Dans une lettre ouverte diffusée le 20 avril, sept organisations membres de l'interprofession apicole dénoncent le contenu d'une tribune publiée quelques jours plus tôt par les présidents de la FNSEA et d'Interapi, au sujet du plan pollinisateurs, pour laquelle ils n'auraient pas été consultés.
L’obligation de traiter après le coucher du soleil, et dans les trois heures suivantes, pour les produits bénéficiant de la « mention abeilles », devrait également être instaurée avec, elle aussi, des mesures dérogatoires. Photo : Unaf
Annoncé pour fin 2020, puis finalement repoussé compte tenu des divergences de points de vue entre les parties prenantes, le plan pollinisateurs devrait être finalisé d'ici à la fin du mois de mai. Dans l'attente de cette présentation, l'ambiance sur le sujet au sein du secteur agricole demeure tendue. En témoigne la lettre ouverte diffusée le 20 avril par sept organisations*, dont l'Unaf, le Syndicat national d'apiculture et la Confédération paysanne. Ces dernières y dénoncent le contenu d'une tribune publiée le 15 avril sur le site du journal…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil